Livraison offert à partir de 150 € d'achat
Retour gratuit et facile
Livraison en 48H
Votre panier (0)
Promo
Dress like a pro

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

Home Shop
02/12/2018

UYN® et l’équipe de ski italienne : la vraie puissance italienne

UYNais sans équivoque : L’équipe italienne mise sur la mode et la performance provenant de son pays. En tant que marque italienne de sous-vêtements fonctionnels, UYN connaît les besoins de ses athlètes. Élégance et performance en font partie. L’équipe de Coupe du monde se compose de 17 femmes et de 14 hommes. Parmi eux se trouvent des champions olympiques, des vice-champions du monde et des légendes de ski de vitesse. Nous présentons les cinq prétendants à la victoire de la Coupe du monde de ski 2018/2019.

Les points forts du Tyrolien du Sud Dominik Paris se concentrent sur les épreuves de vitesse de descente et le super-G et sur le super-combiné. Ce sportif de 29 ans rencontra déjà le succès dès son plus jeune âge jusqu’à ce qu’il connaisse une baisse de ses performances. À 18 ans, il partit 100 jours en été dans un alpage suisse où il travailla comme berger. Il s’y ressourça afin d’aborder correctement sa carrière de skieur. En 2008, Paris fit partie de l’équipe de la Coupe du monde. S’en suivit la qualification pour les Jeux Olympiques à Vancouver. Les années 2012 et 2013 furent celles de son avènement : Il gagna pour la première fois une Coupe du monde à Bormio, remporta la victoire de la Streif à Kitzbühel et une médaille d’argent aux Championnats du monde de Schladming. Sans oublier sa troisième place au classement général de la Coupe du monde. Depuis ses débuts en Coupe du Monde de 2008, il remporta au total neuf victoires de Coupe du Monde en descente et super-G.

Les disciplines spéciales du Tyrolien du Sud Christof Innerhofer sont la descente et le super-G. Ce sportif de 33 ans a vécu son plus grand succès jusqu’à maintenant aux Championnats du monde de Garmisch-Partenkirchen au cours duquel il gagna la médaille d’or au super-G avec un temps d’avance important et la médaille d’argent sur le super-combiné ainsi que la médaille de bronze en descente. Il vécut ses débuts en Coupe du monde à Innerhofer en 2006. Deux ans plus tard, il remporta sa première course de Coupe du monde – la descente sur la Pista Stelvio à Bormio. Jusqu’à aujourd’hui, il a décroché six victoires de Coupe du monde en descente, sur le super-G et le super-combiné. Il remporta la médaille d’argent en descente et la médaille de bronze sur le super-combiné aux Jeux Olympiques d’hiver de 2014. Avec deux médailles olympiques dans les poches, Innerhofer fut sacré « Sportif de l’année 2013 » au Tyrol du Sud après son retour de Sotschi. Il est né prématurément et a fait bien plus tard une poussée de croissance décisive.

Le skieur tyrolien du Sud Peter Fill connaît le succès avant tout dans les épreuves de vitesse descente, super-G et super-combiné. En 2009, il fut consacré vice-champion du monde en super-G et remporta le bronze en 2011 sur le super-combiné lors des Championnats du monde de Garmisch-Partenkirchen. La saison 2015/2016 reste jusqu’à maintenant sa plus brillante : Il gagna la Coupe du monde de descente. Il réitéra cette réussite la saison suivante. Il est le premier Italien qui a pu gagner la Coupe du monde de descente. En outre, ce sportif de 36 ans remporta la Coupe du monde de combiné en 2017/2018. En janvier 2016, il gagna contre toute attente la descente de Hahnenkamm à Kitzbühel. La course bouleversée par de nombreuses chutes graves fut arrêtée au numéro 30, mais toutefois notée. En janvier 2013, Fill se blessa grièvement sur cette descente alors qu’il négociait à pleine vitesse la sortie de la pente raide et finit violemment dans le filet pour ensuite chuter en arrière. Fill est le neveu de Norbert Rier, chanteur des Kastelruther Spatzen. La chanson « Wieder mal a super Zeit » est dédiée à Fill. Peter Fill est marié et a deux fils.

La Milanaise Federica Brignone gagna quatre courses en Coupe du monde dans sa discipline de prédilection, le slalom. Federica Brignone est particulièrement brillante dans les disciplines de slalom géant et super-G. Cette sportive de 28 ans a gagné jusqu’à maintenant une médaille d’argent en slalom géant aux Championnats du monde 2011 et une médaille de bronze en slalom géant aux Jeux Olympiques de 2018 à Pyeongchang. De plus, elle a remporté huit victoires en super-G, slalom géant et combiné depuis ses débuts de Coupe du monde en 2007. En 2016/2017, elle atteint la deuxième place du podium à la Coupe du monde de combiné. Avec Sofia Goggia et Nadia Fanchini, Federica Brignone apporta le premier triple succès pour l’Italie en descente à Kleinkirchheim. Sous l’égide du projet environnemental « Traiettorie Liquide », l'Italienne essaie de sensibiliser l’opinion publique sur la pollution marine et de mettre en évidence face au monde que l’eau est une ressource limitée et qu’elle n’est pas inépuisable. À l’ouverture de la saison 2018/2019, Brignone atteint la deuxième place à Sölden.


La skieuse italienne Sofia Goggia excelle dans plusieurs disciplines. Cette sportive de 26 ans remporta jusqu’à maintenant des victoires de la Coupe du monde de descente et super-G, atteignit des places de podium également dans les épreuves de slalom géant et de combiné. Elle est sacrée championne olympique de descente lors des Jeux d'hiver 2018 à Pyeongchang, son plus grand succès. Elle est la première Italienne a remporté la médaille d’or dans cette discipline. Elle dut interrompre les saisons 2013/2014 et 2014/2015 en raison de douleurs au genou. Depuis ses débuts à la Coupe du monde 2011, elle comptabilise cinq victoires à son actif en descente et super-G. Elle remporta la Coupe du monde de descente avec trois points d’avance sur Lindsey Vonn lors de la saison 2017/2018. En 2017, le magazine La Gazzetta dello Sport nomma Sofia Goggia Sportive italienne de l’année. À l’automne 2018, elle a subi une fracture à la cheville à la suite d’une chute à l’entraînement et manqua l’ouverture de la saison de la Coupe du monde de ski en octobre à Sölden. Elle ne pourra faire son grand retour probablement pas avant janvier 2019.